Voilà, le diagnostic est tombé : ankylose dentaire. Votre enfant a une dent, permanente ou primaire, ankylosée ce qui l’empêche de faire éruption. Des problèmes d’occlusion, d’alignement des dents et même d’inconfort surviennent. Ainsi, vous vous demandez quoi faire et vers qui vous tournez ? Au Centre de chirurgie maxillo-faciale et d’implantologie Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous avons la solution.

Une dent ankylosée : c’est quoi au juste

Une dent ankylosée est en fait une dent, permanente ou primaire, dont la racine est soudée à l’os qui l’entoure. Ainsi, elle se forme par la disparition partielle ou complète de l’espace réservée au ligament parodontal (qui entoure la dent). Plusieurs causes peuvent influencer l’apparition d’une ankylose dentaire dont l’hérédité, les traumatismes et coups ou encore un problème de métabolisme.

Les conséquences de l’ankylose dentaire

La première conséquence est évidemment l’absence d’éruption. Lorsqu’une dent est ankylosée, il lui est impossible de faire éruption à l’exception d’une dent primaire. C’est d’ailleurs souvent de cette façon qu’on détecte les problèmes d’ankylose dentaire. De plus, si elle atteint sur une dent permanente, l’ankylose dentaire résistera à tout traitement orthodontique.

La seconde conséquence est bien sûr les problèmes d’occlusion. Avec une dent ankylosée, qu’elle soit permanente ou primaire, arrivent des difficultés au niveau de la fermeture de la bouche. En fait, les dents adjacentes ou opposées à la dent atteinte peuvent basculer et ainsi influencer et même aggraver une mauvaise occlusion. Enfin, lorsqu’une dent primaire est ankylosée, celle qui doit la remplacer est souvent manquante. Ce phénomène appelé anodontie vient provoquer une tout autre série de problème de fonction, d’intégrité de l’arcade dentaire et évidemment, d’occlusion.

Les traitements possibles pour une dent ankylosée

Pour trouver la bonne solution pour votre enfant, il est primordial de consulter un chirurgien maxillo-facial. Après un examen approfondi de la dent ankylosée, de l’âge, le type de dent (primaire ou permanente) et l’état de la croissance de votre enfant, un de nos spécialistes sera en mesure de déterminer le traitement approprié.

a. L’extraction dentaire

Pour une dent primaire, l’ankylose dentaire est souvent réversible puisque le patient peut avoir recours à l’extraction dentaire. Il faudra ensuite rapidement maintenir l’espace entre les dents. Cette intervention est simple et efficace.

Pour une dent permanente ou une dent ankylosée suite à un traumatisme, l’extraction dentaire est souvent envisagée. Or, elle se présente plutôt comme une solution en fin de croissance lorsque toutes les autres dents auront fait éruption.

L’extraction, dans l’un ou l’autre des cas, peut nécessiter un implant dentaire pour remplacer la dent ankylosée.

b. L’implant dentaire

Suite à l’extraction dentaire d’une dent ankylosée, le patient peut envisager un implant dentaire afin de remplacer celle retirée. L’implantation d’une nouvelle dent permettra ainsi de refermer la béance laissée par l’extraction, mais aussi d’obtenir une meilleure occlusion et une dentition uniforme.

Il est aussi possible, lorsque la dent ankylosée a fait légèrement éruption, de reconstruire autour de celle-ci. Cette intervention a l’avantage de procurer les mêmes bénéfices qu’un implant dentaire sans nécessiter l’extraction de la dent ankylosée.

c. La chirurgie
Enfin, si on retrouve une ankylose peu étendue, il est aussi possible de rompre chirurgicalement le pont osseux qui cause l’ankylose dentaire. Cette option peut être aussi concluante pour les ankyloses post-traumatiques. Dans le cas d’un échec, le chirurgien peut se tourner vers les solutions présentées ci-dessus.

Enfin, il est primordial de garder en tête lors d’un tel diagnostic que le chirurgien maxillo-facial est un spécialiste qui saura trouver la solution appropriée pour la condition de votre enfant. Consultez-le !

Partager

Appelez-nous dès maintenant!

418 698-8888

Prendre rendez-vous

Avez-vous déjà été patient chez nous?